Mon vétérinaire a prescrit une collerette à mon animal

Votre chien ou votre chat a subi une intervention chirurgicale ou présente des troubles cutanés et le vétérinaire lui a posé une collerette ? Vous vous demandez bien comment il pourra supporter, pendant toute la durée recommandée, cet accessoire qui le rend si maladroit et vous songez déjà à la lui retirer ? Attention, le port de ce carcan fait, tout autant que les médicaments ou les soins qui ont pu lui être prescrits, partie intégrante de son traitement !

Que savez-vous des zoonoses ?

Que savez-vous des zoonoses ?

Les zoonoses sont des maladies transmissibles de l’animal à l’homme et inversement.
Vous ne le savez peut-être pas mais nos animaux de compagnie peuvent nous transmettre plus d’une dizaine de maladies. Certaines sont rares, d’autres plus fréquentes.
Pour en apprendre davantage sur le sujet, nous vous proposons ce petit quiz. A vous de jouer !

Les conditions de vente des animaux domestiques

Portrait of Jack Russell terrier puppy and burmese kitten on a white backgroundDepuis le 1er janvier 2016, une déclaration à la Chambre d’Agriculture devient obligatoire dès le premier chiot ou chaton vendu.

Les nouvelles conditions de vente des chiens et chats

Avant l’adoption de cette loi, les conditions requises à la vente de chiots et de chatons étaient les suivantes :

– Animaux âgés de plus de 8 semaines
– Identification des animaux par tatouage ou puce électronique
– Délivrance d’un certificat de cession vétérinaire

Comportementaliste

Comment se déroule une consultation  de comportement ?
La particularité d’une consultation de comportement réside dans l’entretien avec les maîtres  pour recueillir un maximum d’informations  . Ceci explique la durée de la consultation : Il faut prévoir une heure à une heure et demie de votre temps.

Ce temps passé justifie également le coût de la consultation, autour de 100 euros.

Au cours de cette consultation, le vétérinaire examine votre animal et réalise un bilan clinique complet pour s’assurer qu’aucune maladie ne puisse être à l’origine des modifications comportementales que vous avez constatées. Dans certains cas, des examens complémentaires peuvent être nécessaires pour éliminer ou identifier une anomalie organique.

À l’issue de cette phase clinique, le vétérinaire vous expose et vous explique le diagnostic comportemental.

Il propose, à la lumière de toutes les informations qu’il a pu récolter, un traitement adapté à votre animal et à votre famille.

Lorsque cela est nécessaire, le vétérinaire établit un diagnostic de dangerosité de

l ’animal : il vous expose les risques vis -à-vis des autres animaux et vis-à-vis des êtres humains et vous propose des mesures visant à prévenir le danger..

Que se passe-t-il par la suite ?